Pourquoi n’avez-vous pas encore fait votre première téléconsultation ?

La téléconsultation permet à tout médecin de réaliser une consultation à distance avec son patient grâce à l’utilisation un logiciel comme medaviz, ainsi qu’une caméra et un micro. Cette nouvelle pratique, remboursée par l’assurance maladie depuis quelques mois, a l’ambition d’améliorer l’accès aux soins, notamment dans les déserts médicaux.

 

Pour autant, certains médecins sont encore réticents à inviter la technologie dans leur consultation. Si c’est votre cas, Medaviz vous aide à mieux connaître chaque étape pour vous familiariser avec la téléconsultation.

 

Je n’ai pas le matériel adéquat

 

Quand on pense téléconsultation et nouvelles technologies, on se dit souvent qu’il est nécessaire d’investir dans un matériel onéreux et complexe. Pourtant, consulter votre patient à distance n’a jamais été aussi simple.

 

D’après l’assurance maladie, pour bénéficier du remboursement de la téléconsultation et de son intégration dans le parcours de soins, il suffit simplement de réaliser votre consultation à distance en vous équipant d’une caméra et un microphone. La visioconférence est en effet le mode de communication privilégié pour discuter et voir votre patient.

 

Non seulement vous pouvez étayer votre interrogatoire, mais aussi demander à votre patient de vous montrer certaines parties de son corps par exemple qui pourront vous aider à faire votre diagnostic ou votre prescription.

 

Je ne comprends rien à l’informatique

 

Pour être remboursée par l’Assurance Maladie, la téléconsultation ne peut être effectuée via un simple logiciel de communication grand public comme Skype par exemple.

 

Pour respecter la confidentialité et la sécurité des données échangées avec votre patient, vous avez besoin de passer par un logiciel adapté comme Medaviz.

 

C’est pourquoi, pour faciliter la vie de tous les médecins, y compris ceux qui ne maîtrisent pas l’outil informatique, nous avons élaboré une plateforme ergonomique et facile d’accès qui vous guide pas à pas dans votre connexion. Il n’y a plus qu’à vous laisser guider!

 

Je ne peux pas faire de diagnostic à distance

 

Ne pas avoir accès à l’examen physique du patient peut être angoissant et frustrant pour faire son diagnostic. Pourtant, d’après les études internationales sur la télémédecine, dans la plupart des cas, l’interrogatoire suffit à orienter le médecin vers des examens complémentaires, une prescription médicamenteuse, ou une orientation vers un confrère.

 

Dans tous les cas, vous avez toujours la possibilité de demander à votre patient de venir vous consulter directement à votre cabinet ou de l’adresser aux urgences si vous le jugez nécessaire.

 

Je suis déjà surchargé de travail

 

Inviter la téléconsultation dans votre quotidien professionnel ne veut pas dire vous rajouter du travail, mais plutôt substituer certaines consultations physiques par une consultation à distance.

 

Le but est ici d’offrir la possibilité à vos patients les plus isolés de vous consulter plus régulièrement. La téléconsultation vous évite par exemple certaines visites à domicile et facilite l’accès aux soins de vos patients handicapés, alités, ou n’ayant pas de moyens de transport par exemple.

 

Dr C. Lewandowski

Articles associés