À propos

Medaviz édite des solutions numériques pour les acteurs de la santé depuis 2014, afin de faciliter l’accès aux soins.

 

Nos modules de téléconsultation, télésoin, téléexpertise, messagerie, adressage, interfaçage, etc. sont développés pour répondre aux exigences des parcours de soins publics et privés.

Actuellement, 9 500 praticiens, 180 établissements, 60 entreprises et 70 communautés de praticiens (CPTS, ESS, MSP) nous font confiance, en raison de la sécurité et de l’ergonomie de nos produits.

Ils partagent notre vision d’une télémédecine respectant la réglementation en vigueur et la territorialité des soins, pour que chaque patient obtienne une réponse médicale au plus proche de lui.

Plus d’informations sur : medaviz.com  Linkedin  Twitter  Facebook

Qui sommes nous ?

Favoriser l’accessibilité médicale

En 2020, la COVID 19 a indéniablement accéléré le développement de la télémédecine, qui bénéficie désormais d’une réelle légitimité. Plus de 9 500 médecins de 50 spécialités sont aujourd’hui inscrits à Medaviz et nous accompagnons 180 établissements, 70 communautés de praticiens (CPTS, ESS, MSP), ainsi que 60 entreprises pour le déploiement de la télémédecine, sur des parcours aussi variés que les soins non programmés (sans rendez-vous), la téléexpertise, la téléconsultation, l’adressage ou encore l’interopérabilité. Par-delà ces chiffres qui nous placent parmi les leaders de l’e-santé en France, voici notre identité.

Medaviz a été créé à Vannes (56) en 2014, suite à la rencontre de Jean Spalaïkovitch, médecin directeur du HAD de l’Aven à Etel (56), et Guillaume Lesdos, son commissaire aux comptes. Le constat était simple : la ressource médicale du Sud Bretagne était inégalement répartie. Il leur parut évident que la télémédecine pouvait participer à résoudre la problématique de l’accessibilité médicale. Medaviz a ainsi été conçu pour que le digital réponde à un enjeu territorial, tout en valorisant la place centrale du parcours de soins.

35 experts au service des acteurs de la télémédecine

L’équipe se compose aujourd’hui de 35 collaborateurs passionnés et rassemble :

  • une direction médicale, connectée aux besoins des médecins et des acteurs de la santé, 
  • une équipe commerciale, présente chaque jour à leurs côtés pour le déploiement de la télémédecine sur les territoires (établissements, MSP, CPTS, ESS…) et d’un service de réassurance médicale 24/7,
  • une équipe opérationnelle, engagée à les accompagner dans leur usage quotidien de la solution,
  • des développeurs, mobilisés pour apporter une solution technique sécurisée et intuitive, 
  • des dirigeants, passionnés par les enjeux de la santé de proximité.

Notre équipe porte en elle les valeurs vertueuses du système de santé français. Aussi, nous sommes particulièrement attachés à proposer un outil accessible à tous les acteurs de la santé, pour que la télémédecine s’inscrive pleinement dans l’offre de soins.

Nous sommes fiers d’accompagner ces professionnels dans leur appréhension de l’e-santé et de co-construire l’expérience de l’e-santé avec nos utilisateurs.

Notre philosophie : une solution orientée vers tous les professionnels de la santé

3 fondamentaux pour lutter contre tout risque d’ubérisation

La philosophie Medaviz est singulière dans l’environnement de la télémédecine et s’appuie sur nos trois piliers fondamentaux, visant à :

  • s’adapter aux spécificités du modèle de santé français,
  • améliorer le confort d’exercice dans la pratique médicale au quotidien,
  • promouvoir une télémédecine centrée sur le praticien.

Le modèle de protection sociale français est unique et place la santé au rang d’enjeu de solidarité nationale. À l’opposé des excès du consumérisme médical anglo-saxon et aussi perfectible soit-il, notre système ancre par principe le parcours de soins coordonnés du patient et le reste à charge zéro. Nous opérons ainsi deux activités : des solutions de coordination des soins dédiées aux professionnels et aux organisations de santé, pour optimiser la prise en charge à distance de leur patientèle ; une solution de réassurance médicale opérée par des médecins qualifiés pour les adhérents des mutuelles et entreprises partenaires, afin de limiter l’autodiagnostic souvent réalisé via Internet. Nous souhaitons avant tout participer à l’évolution des organisations de santé, qui s’inscrivent dans une démarche de transition numérique.

La deuxième valeur-socle vise à favoriser les nouveaux modes d’exercices professionnels. En développant le télétravail auprès des professionnels de santé, la télémédecine contribue à instaurer un meilleur équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle. Elle permet, en outre, de limiter leurs déplacements et ceux des patients tout en réduisant les risques de contagion en période épidémique.

Enfin, nous avons fait le choix délibéré et exclusif de laisser les professionnels de santé maîtres de leurs modalités d’organisation et de coordination avec leurs confrères. Il n’est pas question de changer les habitudes des praticiens, leur logiciel métier, ou leurs modalités de secrétariat. Nous souhaitons avant tout inclure la télémédecine dans leur quotidien, et leur apporter des options complémentaires dans la prise en charge de leurs patients.

La philosophie de Medaviz relève ainsi de l’exception dans le secteur de la télémédecine en refusant tout risque d’ubérisation.

La santé est une question de proximité 

Medaviz, pionnier dans l’accompagnement des territoires

Medaviz a été créé pour répondre à l’enjeu de territorialité des soins. Cette conception d’un parcours de soins de proximité élaboré autour du médecin référent est éminemment porteuse de sens, si elle sait se conformer aux réalités de chaque territoire.

Conscients de ce vaste défi d’adaptabilité, nous avons publié en septembre 2019, un livre blanc consacré à : L’apport de la télémédecine dans la prise en charge des soins non programmés : vers une régulation territoriale garante du parcours de soins coordonné, puis en septembre 2020, un livre blanc dédié à nos retours d’expériences : Régulation territoriale des soins non programmés : 12 bonnes pratiques Mission socle 1 pour les CPTS.

Nous évoquons en détail notre approche unique du numérique au service des territoires. Ces deux éléments peuvent s’accorder pour apporter une réponse à l’enjeu des déserts médicaux, à condition de ne pas appliquer le modèle de santé anglo-saxon permettant à quelques méga-plateformes de déployer la télémédecine comme un outil hors-sol de distribution d’ordonnances.

Pour garantir la qualité de leur parcours sur le long terme et maintenir des infrastructures de santé locales, les patients ne doivent pas être suivis de manière pérenne par un médecin installé sur un autre territoire. Le parcours de soins coordonnés doit s’inscrire dans une saine logique de cercles concentriques, dans lesquels le patient reçoit une réponse médicale adaptée, au plus proche de son lieu de vie.

L’avenant 6, pour un modèle français du soin à distance

L’avenant 6 à la convention médicale de 2018, renforcé par l’avenant 9 de 2021, prend en compte ce pragmatisme pour faire émerger un modèle « français » de soins à distance. Ainsi, les patients ne disposant pas de médecin traitant ou dont le médecin traitant est indisponible dans un délai compatible avec leur état de santé, peuvent prétendre à une adaptation du parcours de soins et recourir à la téléconsultation via une organisation territoriale : Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS), Maison de Santé Pluriprofessionnelle (MSP), Centre de Santé (CS), Equipe de Soins Primaires (ESP), ou une Équipe de Soins Spécialisés (ESS) coordonnée avec le premier recours.

Ces structures leur permettent :

  • d’être pris en charge rapidement ;
  • d’accéder à un médecin lorsqu’ils sont éloignés du parcours de soins ;
  • d’être en mesure, dans un second temps, de désigner un médecin traitant pour réintégrer le parcours de soins coordonné;
  • de consulter un spécialiste dans un délai adapté.

Associer l’offre de télémédecine (téléconsultation, téléexpertise, télésoin, adressage …) à un réseau local de praticiens est une condition sine qua non pour la préservation de notre modèle de santé. En proposant un outil d’organisation de la ressource médicale sur les territoires, Medaviz entérine la vocation de la télémédecine, initialement déployée pour fluidifier et coordonner le parcours de soins des Français.

Quel est le modèle économique de Medaviz ?

Une conception vertueuse alliant freemium et premium

Entreprendre, c’est avant tout vouloir « réussir » : répondre à une problématique, rencontrer son marché, développer son entreprise, créer de l’emploi… Un modèle économique doit être viable. Dès la création de Medaviz, nous avons refusé de reporter sine die la notion de rentabilité, généralement associée aux levées de fonds massives.

Avant le 15 septembre 2018, la téléconsultation n’était pas remboursée par l’Assurance Maladie. Soucieux de maintenir un reste à charge zéro pour le patient et en accord avec notre contrat ARS, nous avons noué des partenariats avec des entreprises et des mutuelles, pour proposer un service de réassurance médicale à leurs salariés et adhérents. Alternative sérieuse au recours aux sites d’information généralistes ou aux diagnostics du Docteur Google, ce service permet au patient d’échanger avec un professionnel de santé qualifié.

Désormais spécialistes de la coordination des soins sur les territoires, nous proposons quelques-uns de nos outils de télémédecine en version freemium aux médecins, sans valorisation de data. Cette gratuité permet aux professionnels de santé d’utiliser les fonctionnalités les plus simples de nos solutions, afin d’expérimenter l’apport de la télémédecine dans leur pratique quotidienne avant d’intégrer une organisation.

Les offres Medaviz se décomposent ainsi :

  • L’offre freemium en exercice individuel, qui facilite l’organisation des praticiens dans la pratique de la téléconsultation et du télésoin ; 
  • L’offre premium en exercice coordonné, qui permet de mettre en place la continuité des soins sur le territoire via une ligne téléphonique intelligente, la téléexpertise, la téléconsultation assistée ou non, l’adressage et les plannings de disponibilités. Son financement est pris en charge par les organisations territoriales (CPTS, ESP, MSP, ESS, établissements…).

Quelle que soit l’offre retenue par nos utilisateurs, nous leur garantissons une solution ergonomique, sécurisée et vertueuse.

Guillaume Lesdos

Président et Co-fondateur de Medaviz