Génération Z : qui sera le salarié de demain ?

Après les générations X et Y, c’est au tour de la génération Z de débarquer dans les bacs ! Les « Centenials », tous hyperconnectés et sur-informés vont à leur tour bousculer les codes de l’entreprise. Portrait-robot de vos futurs salariés, pour répondre à cette question : qui sera le salarié de demain ?

 

A quoi ressemble le salarié de demain ?

 

Ce collaborateur est né avec le 11 septembre. Il avait 5 ans lors de la création de YouTube, 10 ans quand l’iPhone 3 a débarqué en France et à peine 12 ans quand Orange a arrêté de commercialiser le Minitel. Il préfère discuter par micro-blogging, même si son interlocuteur est en face de lui, ce qui lui vaut le surnom de « génération silencieuse ». Ce Centenial n’a pas connu la connexion à Internet par Modem, tout juste l’ADSL et ne jure que par la fibre et la 4G. L’accès à l’information doit être immédiate pour lui ; il googlise !

Ces Digital natives sont hyperconnectés et sur-informés !

 

Comment travaille votre futur salarié ?

 

Ils ne perçoivent plus leur emploi comme une obligation mais comme un choix : « Je travaille parce que j’en ai envie ».

Les grandes entreprises ne les font plus rêver car elles sont beaucoup trop rigides. Ils sont attirés par la pratique « free-lance », d’autant que la frontière entre le travail et la vie personnelle se réduit au fil de leurs notifications smartphones incessantes : amis, parents, collègues… Ils adorent slacker (comprendre : travailler sur l’application Slack), ils ont du mal avec le concept « d’expérience » prôné par les anciens (il suffit de chercher sur Google) et la hiérarchie n’est clairement pas leur tasse de Red Bull.

 

Quels sont les attentes de vos prochains collaborateurs ?

 

L’étude réalisée par Elodie Gentina, professeur à l’IESEG et auteur du livre « des Z consommateurs, aux Z collaborateurs » est particulièrement instructive. Menée auprès de 2 200 jeunes de 17 à 23 ans, elle met en avant leurs projections à 10 ans.

En résumé, ils veulent avant tout une vie équilibrée entre pro et perso (et non plus « être au top de mon entreprise, gravir les échelons ») ! Ils veulent être heureux et réussir pleinement leur vie (et non plus uniquement sur le plan professionnel), et sont à la recherche de lien plutôt que de biens. Ils sont finalement beaucoup moins matérialistes qu’on ne pourrait le penser ! Il faut donc trouver méthodes pour attirer les talents

Ils attendent également que leurs idées soient considérées avec la même importance que celles de leurs aînés : la qualité de l’idée prime sur la position hiérarchique dans la prise de décision.

 

Qu’est-ce que le salarié de demain va apporter à votre entreprise ?

 

La génération des salariés de demain est souvent résumés par les 4 C : Créative, Collaborative, Confiante et Connectée. Vos nouveaux collaborateurs se distingueront donc par la qualité de leur travail en équipe, leur pragmatisme, leurs prises de position et leur grande autonomie.

Plus attachés à l’équipe qu’à l’entreprise, ils seront un véritable atout pour fédérer les hommes dans un projet. Ils auront à cœur de prendre et donner du plaisir dans leur travail collaboratif. Cette dimension contribuera à améliorer la performance globale de l’entreprise.

Maîtrisant tous les codes des nouvelles technologies, la relation des Centenials va donc à son tour bouleverser vos habitudes de management. La notion de plaisir dans leur travail étant cruciale, ils seront particulièrement sensibles à la qualité de vie dans l’entreprise et aux « services en plus » plutôt qu’au montant du salaire ! Vous pouvez par exemple utiliser la téléconsultation.

Écrit par Guillaume Lesdos

    Co-fondateur de Medaviz

     

    J'appelle un médecin

    Google + Linkedin Imprimer