Attirer les talents : les 4 arguments pour vendre votre environnement de travail

A l’heure actuelle, autant que les candidats, les entreprises doivent se vendre pour attirer les talents. Revue des arguments que vous avez déjà à mettre en avant !

Google propose une cantine gratuite, Linkbynet a un tobogan géant pour descendre des étages, Neovia a des salles de réunion sans chaises… Les exemples d’entreprises où il fait bon vivre foisonnent. L’objectif est clair : attirer les meilleurs talents dans un marché du travail ultra-concurrentiel. La question est donc comment vous positionner, vous, pour entrer dans la course ? Bonne nouvelle : vous avez déjà probablement des arguments à mettre en avant ! Il suffit de bien cerner lesquels et comment les valoriser.

 

Vos bureaux ne sont pas en centre-ville ? Tant mieux, c’est ultra tendance !

 

Les entreprises se déplacent de plus en plus à l’extérieur des villes, en petite voire moyenne couronne, pour limiter les loyers.

Au-delà de l’aspect purement financier, voyez-y l’occasion d’ouvrir des locaux plus modernes et moins consommateurs en énergies. Des thèmes très porteurs pour les jeunes actifs, qui sont à la recherche d’environnements de travail moins formels et plus éco-responsables.

A titre d’exemple, il y a encore quelques années, la Plaine Saint-Denis, en région parisienne, disposait de plus de 680 hectares disponibles. Ces espaces ont été pris d’assaut par nombre de très grandes entreprises, qui engagent de vrais efforts pour contrebalancer les inconvénients liés à l’accès, en mettant davantage l’accent sur l’équilibre vie professionnelle-vie personnelle. Elles développent ainsi toute une gamme de services, accessibles directement dans leurs locaux ou à proximité. C’est le cas par exemple de SFR, qui a mis en place une conciergerie qui développe des activités pour les salariés qui vont du yoga jusqu’au ateliers Do It Yourself.

En engageant ce type de démarches, vous placez le bien-être de vos salariés au cœur de vos préoccupations !

 

Découvrez comment savoir plus sur le Bien-être au travail : comment évaluer le bonheur de vos collaborateurs ?

 

Vous misez sur le télétravail ? C’est LA clé pour attirer les millenials.

 

télétravail

 

Travailler en dehors des locaux de l’entreprise, voilà qui fait envie aux jeunes… et aux moins jeunes. Bien que seuls 16,7% des salariés pratiquent le télétravail en France, le cabinet de conseil RH Kronos estimait début 2017 que le télétravail permettait un gain de productivité de 22 % « grâce à une réduction de l’absentéisme, une meilleure efficacité et des gains de temps ».

Bien entendu, ce travail à distance ne doit pas être permanent et vous devez conserver des moments où tous les salariés se retrouvent pour échanger et créer une cohésion. Au quotidien, une organisation doit être également clairement définie pour que, du côté du salarié comme du vôtre, les missions et les horaires soient bien déterminés. Enfin, une bonne pratique tient dans la mise en place d’un système de communication instantané, : il permet à votre salarié en télétravail de ne pas se sentir isolé car il peut échanger en permanence avec ses collaborateurs.

 

Rien de mieux aujourd’hui que de proposer un bureau où le salarié est content d’aller.

 

Vos collaborateurs peuvent réchauffer leur repas sur place ? Ils ont accès à une machine à café ? Une salle dédiée aux pauses ? Un suivi de la santé du salarié ? Une étude britannique a démontré que les 25% d’entreprises ayant les plus importants budgets consacrés à la santé de ses salariés ont vu une progression de 8% de leurs employés en bonne forme et surtout une réduction de 16% des pertes de productivité. Faire que vos collaborateurs soient heureux est la meilleure façon pour qu’ils n’aient pas envie de partir ailleurs.

Vous pouvez d’ailleurs nommer quelqu’un pour veiller à l’harmonie au sein de l’entreprise : ce sont les fameux Happiness Managers. Leur rôle s’approche de celui d’un responsable de communication interne : ils vont échanger, écouter avec une bienveillance authentique, lucide et non complaisante. Une fois le chantier ouvert, vos collaborateurs doivent aussi pouvoir s’exprimer librement sur ce qui contribue à leur bonheur ou les affecte. De cela pourront découler des événements, pour augmenter la cohésion au sein de votre entreprise.

 

Vous en avez assez des CV ? Les candidats sont d’accord avec vous !

 

Une belle photo, une mise en page graphique, des compétences bien mises en avant… Sur le papier, le CV a de belles promesses. Dans les faits, il est devenu LE pensum du recrutement au 21e siècle. Entre le temps que passe (perd ?) le candidat pour l’adapter à chaque poste, et les quelques secondes prises par le recruteur pour le balayer en un coup d’œil, le déséquilibre est flagrant. Et de part et d’autre, il ennuie ! D’autant que le réflexe du recruteur sera généralement de se précipiter sur le profil social du candidat, tous réseaux confondus, pour affiner la première impression liée au papier.

Heureusement, de nouveaux modes de diffusion des offres et d’envoi des candidatures existent. Et peut-être les utilisez-vous déjà ! Par exemple, Talents Tube est une plateforme où employeurs et candidats échangent via des vidéos postées sur le site. Il existe aussi Kudoz, développé par Le Bon Coin, qui suit le schéma d’une appli de rencontre et va faire matcher des jeunes talents avec des entreprises.
Bref, n’hésitez pas à dire stop aux CV : tout le monde sera content !

 

Vous vous rendez compte que vous faites déjà tout ça ? Mettez-le en avant !

 

Si vous désirez en apprendre plus sur comment attirer les talents, n’hésitez pas à télécharger notre livre blanc sur le sujet

Écrit par David Lefeuvre

    Responsable Marketing de Medaviz

     

    J'appelle un médecin

    Google + Linkedin Imprimer