Découvrez la coordination des soins non programmés par Medaviz

Image de couverture de: Découvrez la coordination des soins non programmés par Medaviz

Depuis 2018, Medaviz accompagne les Communautés Professionnelles Territoriales de Santé (CPTS) dans le déploiement de leur mission socle 1, dédiée aux soins non programmés. Cette réponse collaborative et territoriale à la demande de soins “sans rendez-vous”, a pour vocation de désengorger les services d’urgences en permettant la prise en charge des patients lorsqu’ils n’ont pas de médecin traitant, ou qu’ils ne peuvent le consulter dans un délai raisonnable. 

Avec 5,4 millions de Français dépourvus de médecin traitant en 2019, selon le Directeur de la CNAM Nicolas Revel, et 3,8 millions de personnes vivant dans une zone de désert médical, répertoriés par la Drees en 2020, cette démarche inscrite au plan national Ma Santé 2022, répond à un véritable enjeu de santé publique 

Spécialistes de la coordination des soins depuis 2014, les experts de Medaviz déploient des solutions de télémédecine au sein des organisations territoriales de santé, pour placer le patient au cœur du parcours de soins. 

Enjeux spécifiques, solutions sur-mesure 

La question des déserts médicaux prend de nombreuses formes : à la diminution chronique du nombre de médecins y compris dans les métropoles, au vieillissement d’une population éparse dans la diagonale du vide, s’ajoutent parfois les difficultés de mobilité des patients et les problématiques d’accès à internet dans les zones blanches. 

Ces facteurs déclencheurs d’un projet de CPTS amènent globalement les territoires à s’engager pour :

  • fluidifier l’accès aux soins non programmés en déployant un outil simple et sécurisé ;
  • développer la protocolisation pour faciliter la prise en charge des patients ;
  • renforcer leur attractivité avec une offre médicale complétée par la télémédecine. 

Fort de son expérience, Medaviz adapte sa solution de coordination des soins non programmés aux enjeux de chaque territoire. À titre d’exemple, une CPTS émanant d’une Maison de santé pluriprofessionnelle (MSP) disposait déjà d’un réseau de praticiens organisés. Leur choix s’est donc porté sur un modèle de soins non programmés en accès libre pour les patients, qui disposent d’un numéro de téléphone unique pour contacter les praticiens disponibles. 

Dans une CPTS, confrontée au vieillissement de sa population, le modèle privilégiant la téléconsultation assistée a été retenu. Il permet en effet au patient d’être accompagné par un professionnel de santé (un infirmier libéral lors d’un rendez-vous ou un pharmacien en officine par exemple) et aux praticiens de recevoir uniquement des contacts qualifiés.    

Des solutions pour faciliter l’exercice des praticiens 

Choisir Medaviz pour la gestion des soins non programmés d’une CPTS, c’est d’une part, assurer le déploiement d’une solution adaptée aux enjeux locaux et d’autre part, allouer aux praticiens une offre complète de télémédecine.  

Outil universel de mise en relation, le téléphone facilite la prise en charge des soins non programmés : “L’accès via téléphone assure que chaque habitant puisse avoir accès à la ressource médicale en toute circonstance quel que soit leur niveau de couverture ou d’appétence technologique.” explique le Dr Nicolas Camus, Directeur médical de Medaviz. 

La solution de téléconsultation ou de téléconsultation assistée, permet quant à elle, aux professionnels de santé de compléter le diagnostic du patient : “Un passage en téléconsultation éventuel à l’initiative du médecin apporte plus d’informations pour une prise en charge efficace.” complète le Dr Camus. 

Lien direct vers le second recours, la téléexpertise assure des échanges sécurisés entre les praticiens, pour fluidifier toujours plus le parcours de soins du patient et la coordination entre les médecins : Si vous avez pu au cours de la téléexpertise répondre à la question et orienter efficacement le patient soit vers une consultation en présentiel, soit vers une chirurgie. C’est du gain de temps pour le patient.” selon le Dr Nicole Jouan, dermatologue. 

Le télésoin renforce le dispositif des professionnels de santé du territoire, puisqu’il permet aux paramédicaux de réaliser des actes de soin à distance : “Nous proposons aux pharmaciens et aux professionnels paramédicaux une solution adaptée à leur métier et à leurs attentes, pour faciliter le suivi et l’accès aux soins des patients sur les territoires.” analyse Stéphanie Hervier, Directrice générale de Medaviz.  

Doter le territoire d’une solution sur-mesure, conçue pour et par des praticiens, est la clé du déploiement des soins non programmés, comme en témoigne le Dr Yannick Bley, Président de la CPTS de la NIèvre : “Notre objectif est de favoriser le lien entre les PS en exercice isolé en facilitant leur travail au quotidien, grâce à des protocoles partagés. Nous avons d’abord accompagné les médecins dans l’usage de la téléconsultation. Étape cruciale, car certains praticiens n’y seraient jamais passés si la CPTS ne s’en était pas saisie ! Aujourd’hui, elle fait partie de leur quotidien et participe à la dynamique d’équipe. Désormais, les PS de la CPTS s’organisent pour répondre à la demande de SNP. L’objectif est de construire une permanence à échelle de notre territoire et non délocalisée, pour assurer une continuité de soins locale pour les patients.”