Professionnel de santé ?

Téléconsultation : 3 questions au Docteur Laurence Mahinc, Médecin généraliste

illustration LM

Medaviz et son partenaire Ramsay Santé proposent l’interview du Docteur Laurence Mahinc, Médecin généraliste, qui explique l’usage de la téléconsultation dans sa pratique médicale.

 

 

J’ai choisi de pratiquer la téléconsultation d’abord dans le cadre de la médecine du sommeil puisque que les consultations ne nécessitent pas forcément un examen clinique. Avec l’arrivée du Covid j’ai commencé à pratiquer en médecine générale notamment dans le suivi des patients chroniques qui sont équipés et avec qui on peut dialoguer et donc faire un suivi à distance. Je pense également à l’aide que les infirmières ont pu apporter dans le cadre de certaines téléconsultations (téléconsultation assistée). J’ai également pratiqué pour le suivi d’une biologie par exemple si l’on a besoin d’expliquer les résultats aux patients.

En téléconsultation on peut pratiquer des renouvellements d’ordonnance, le suivi de différentes pathologies (psychiatrique notamment), l’évaluation effectuée par le biais de l’image sur des plaies, des sutures ou des problématiques de ce type-là.

Dans le cadre du Covid on a beaucoup utilisé la téléconsultation avec des patients âgés avec des facteurs de risque de façon à ne pas les exposer et du coup avec moins d’examen clinique certes mais une plus grande sécurité.

Ce site utilise uniquement des cookies fonctionnels, strictement nécessaires au bon fonctionnement du site et ne peuvent être refusés. Aucun cookie d’audience / publicitaire. 

Politique de confidentialité