Professionnel de santé ?

Santé mentale des étudiants : comment l’améliorer ?

La santé mentale des étudiants se dégrade

Si la santé mentale des étudiants a été fortement impactée par la crise sanitaire, elle continue de se dégrader : les cas de dépression, d’anxiété et de pensées suicidaires continuant d’être en augmentation. En réponse, le gouvernement et les institutions ont mis en place une série de mesures afin de soutenir et améliorer le bien-être psychique des jeunes. 

Lire aussi : Un accès en 24/7 à un médecin pour les étudiants d’Eductive, grâce à Medaviz

Les jeunes étudiants vont mal

Les dernières données publiées concernant la santé mentale des étudiants sont particulièrement alarmantes :

  • Environ 20 % des jeunes de 18 à 24 ans rapportent souffrir de symptômes dépressifs.
  • Les services d’urgence et les lignes d’écoute constatent une augmentation inquiétante de leur fréquentation
  • Les consultations pour anxiété et dépression chez les jeunes ont notablement augmenté depuis 2020.

Pourtant, les 18-24 ans ont tendance à se préoccuper moins de leur santé mentale ou de leur bien-être que leurs aînés. Le prix de la consultation et la difficulté à se confier sont souvent des freins à consulter un psychologue ou un psychiatre.

Quelques stratégies simples peuvent avoir un impact significatif sur la santé mentale

Gestion du stress : Apprendre et pratiquer des techniques de gestion du stress, comme la méditation, le yoga ou la respiration profonde, peut être extrêmement bénéfique pour réduire l’anxiété et améliorer la concentration.

Activité physique régulière : L’exercice régulier est un excellent moyen de booster l’humeur grâce à la libération d’endorphines, les hormones du bien-être. 

Alimentation équilibrée : Une alimentation saine joue un rôle essentiel dans la régulation de l’humeur et de l’énergie. S’assurer que l’alimentation inclut suffisamment de fruits, légumes et protéines peut soutenir la santé mentale.

Sommeil suffisant : Un sommeil de qualité de 7 à 9 heures par nuit est nécessaire pour fonctionner au mieux.

Connexions sociales : Maintenir des relations avec famille et amis aide à partager ses pensées et ses sentiments avec des personnes de confiance pour alléger le stress.

Connaître les programmes d’aide et les lignes d’écoute 

Coordination Nationale d’Accompagnement des Étudiantes et Étudiants (Cnaé) : Mise en place en décembre 2023, la Cnaé est une plateforme d’écoute, d’accompagnement et d’information, destinée aux étudiants en situation de mal-être.

Santé Psy Étudiant : Cette plateforme offre huit séances gratuites avec un psychologue, sans avance de frais, sur prescription médicale.

Services de Santé Étudiante (SSE) : Transformés en 2023, ces services visent à répondre aux besoins de santé mentale des étudiants, en proposant des consultations sans avancement de frais et sans limite de séances.

Nightline : Dans cette association, des étudiants, formés à l’écoute active, tiennent des lignes d’écoute 24/7.

Ligne d’écoute des Crous : Disponible gratuitement au 0800 73 08 15, elle assure un soutien psychologique anonyme 24/7.

3114 : Le numéro national de prévention du suicide donne accès en permanence à des infirmiers et psychologues formés à la prévention.

Les Bureaux d’Aide Psychologique Universitaire (BAPU) : Accessibles dans la plupart des villes universitaires, les BAPU offrent des services de santé mentale complets, prises en charge à 100 % par la Sécurité sociale et les mutuelles, sans avance de frais.

Le service 24/7 de Medaviz : Pour discuter avec un psychologue ou un psychiatre pris en charge par sa mutuelle ou son établissement d’enseignement supérieur.

Voir aussi : Le soutien médical et psychologique de vos étudiants et sportifs

Ce site utilise uniquement des cookies fonctionnels, strictement nécessaires au bon fonctionnement du site et ne peuvent être refusés. Aucun cookie d’audience / publicitaire. 

Politique de confidentialité