Que pensent les patients de la téléconsultation ?

La télémédecine, accessible à tous et remboursée par l’Assurance Maladie, est un outil prometteur pour faciliter le quotidien médecins et améliorer le parcours de soins des patients.

La possibilité de réaliser des consultations à distance est connue par 3 Français sur 4 (1). Mais qu’en pensent-ils vraiment ? Medaviz vous informe sur l’opinion des patients sur ce dispositif inédit grâce aux derniers sondages publiés.

 

Les Français souhaitent-t-il recourir à une téléconsultation avec leur médecin généraliste ?

 

Même si 83 % des Français se rendent au moins une fois par an chez leur médecin généraliste (2), ils restent encore divisés pour une consultation à distance : 50,2 % sont pour et 47 % sont contre.

 

Pourquoi les Français consultent-t-ils leur médecin généraliste et qu’attendent-ils de la téléconsultation ?

 

En général, les Français prennent rendez-vous avec leur médecin traitant pour établir un diagnostic médical (32%), obtenir un traitement médicamenteux (30%) ou pour se soumettre à une visite de contrôle (28%). Seuls 14 % se rendent en cabinet pour obtenir un certificat médical comme un arrêt maladie ou un certificat d’aptitude au sport. (2)

 

Ils sont nettement favorables à la téléconsultation dans certaines situations : demander un conseil médical (72%), renouveler une ordonnance (71%), lors d’un déplacement ou d’un voyage (67%), en cas d’absence ou d’indisponibilité du médecin traitant (66%), pour un problème de santé qui semble peu grave comme un rhume ou un mal de gorge (66%), pour demander un certificat médical (63%) ou obtenir une consultation en urgence (60%). (1)

 

Les Français ont-ils des inquiétudes par rapport à la téléconsultation ?

 

Même si la plupart des Français encouragent la téléconsultation et souhaitent d’ailleurs en bénéficier, certaines situations peuvent les dissuader de consulter à distance leur médecin : l’impossibilité de se faire ausculter directement par le médecin (50%), le besoin d’avoir un contact direct (36% et jusqu’à 41% pour les 65 ans et plus), le sentiment d’être moins bien pris en charge (29%) ou encore le fait de ne pas choisir le médecin que l’on téléconsulte (22%). (1)

 

Pour surmonter ces inquiétudes, l’Assurance Maladie rappelle que le patient doit avoir consulté son médecin dans l’année précédant la téléconsultation. Cette prérogative permet de rassurer le patient, mais aussi de constituer un dossier médical et de procéder à un examen clinique si nécessaire. Cette nouvelle pratique ne va pas modifier votre quotidien.

 

De plus, grâce à la vidéotransmission et la connexion sécurisée de Medaviz, il est possible d’échanger avec son patient en toute sécurité, y compris des documents confidentiels comme les ordonnances ou les résultats d’examens.

 

Sources :

  1. Sondage Harris interactive réalisé en ligne du 8 au 10 janvier 2019 auprès d’un échantillon de 1018 personnes représentatif des Français âgés de 18 ans et plus.
  2. Sondage OpinionWay réalisé en juin 2018 auprès d’un échantillon de 1024 personnes représentatif des Français âgés de 18 ans et plus.

 

téléconsultation avec Medaviz

Articles associés