Téléconsultation : quoi de neuf en 2021 ?

Image de couverture de: Téléconsultation : quoi de neuf en 2021 ?

Remboursée depuis le 15 décembre 2018 par l’Assurance Maladie à hauteur de 70 %, comme une consultation classique, la téléconsultation a explosé depuis le premier confinement. Le nombre d’actes est passé de 40 000 en février 2020 à 4,5 million en avril puis s’est stabilisé autour d’un million pendant la période estivale.

En cette nouvelle année 2021, Medaviz vous informe sur les évolutions à venir.

Un remboursement à 100 % des téléconsultations médicales en 2021 et 2022

Le remboursement à 100 % des téléconsultations par l’Assurance Maladie, mis en place au début de la crise sanitaire de COVID-19, pour inciter les Français à consulter leur médecin à distance, sera prolongé en 2021 et 2022, d’après le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS)1.

Le gouvernement souhaite ainsi faciliter le recours à la télémédecine, notamment dans les zones sous-denses, où l’accès aux soins peut-être d’autant plus difficile que les médecins sont peu nombreux. Le but est aussi de permettre aux professionnels de santé de s’équiper des outils nécessaires à la facturation et au paiement à distance des téléconsultations.

À la suite de l’acte, vous devez élaborer une feuille de soin, électronique de préférence, directement transmise à la caisse d’Assurance Maladie.

Coup d’accélérateur du déploiement du numérique au service de la santé

Le PLFSS, c’est aussi la prise de conscience des bénéfices du numérique dans le parcours de soins, que ce soit pour la prise de rendez-vous en ligne, le suivi à distance, ou les patients les plus isolés. En complément de l’Espace Numérique de Santé (ENS), qui permettra à chaque citoyen d’être acteur de sa santé à partir du 1er janvier 2022, le Ségur de la santé met en place des mesures d’accélération permettant de mettre à jour les logiciels des professionnels et des établissements de santé, afin qu’ils puissent alimenter le dossier médical partagé (DMP) du patient.

Avant même la pandémie de COVID-19, environ 8 français sur 10 étaient déjà favorables à la création de l’Espace Numérique de Santé. Depuis la crise, près d’un Français sur deux aurait utilisé pour la première fois la téléconsultation avec 91 % de satisfaction2.

Tout porte à croire que les Français voient de manière positive l’évolution du numérique en santé et que certaines habitudes sont déjà installées comme la prise de rendez-vous en ligne ou l’envoi des résultats d’examens.

Comment intégrer la téléconsultation dans sa pratique en 2021

L’organisation de la téléconsultation est très accessible par tout professionnel de santé, quelle que soit sa pratique. Qu’il s’agisse de garder plusieurs plages horaires à certains moments de la journée ou de la semaine, ou d’alterner avec des consultations en présentiel, c’est à chacun de décider.

Tout comme pour une consultation au cabinet, la téléconsultation démarre avec une prise de rendez-vous et la connexion simultanée du médecin et du patient. Le seul prérequis de l’Assurance Maladie est la connaissance du dossier médical et une consultation en présentiel au cours des 12 derniers mois, pour respecter le parcours de soins.

À l’issue de la téléconsultation, vous pouvez délivrer une ordonnance, ou toute autre prescription, par voie électronique ou postale. La solution digitale proposée par Medaviz permet un partage simplifié de ces documents via l’application. Le coût reste le même qu’une consultation physique au cabinet, soit entre 23 et 50 € selon le secteur et la spécialité.

Avec Medaviz, le recours à la téléconsultation relève de la seule décision du médecin qui doit juger de la pertinence d’une prise en charge médicale à distance plutôt qu’en face à face. L’examen clinique n’étant pas possible, ce type de consultation à distance nécessite davantage de dialogue, de questions et d’échange.

Sources :

  1. Dossier de presse du PLFSS 2021, publié le 29 septembre 2020, disponible sur : https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/dossier_de_presse_plfss_2021.pdf
  2. Enquête menée fin juillet 2020 par OpinionWay auprès de 2 100 citoyens âgés de 18 ans et plus, présentée lors des Assises citoyennes du numérique du 19 novembre 2020, disponible sur : https://www.opinion-way.com/fr/component/edocman/opinionway-pour-les-assises-citoyennes-du-numerique-en-sante-les-francais-et-le-virage-numerique-en-sante-novembre-2020/viewdocument/2459.html?Itemid=0

Medaviz vous accompagne

  1. Créez votre compte Medaviz gratuitement
  2. Bénéficiez d’une formation par notre équipe
  3. Intégrez la téléconsultation dans votre quotidien