Téléconsultation médicale : comment aborder le cas des soins non programmés ?

Contrairement aux passages aux urgences, mesurés et étudiés, les soins non programmés en ville sont mal connus (qualification, nombre…). La dernière étude de référence, menée par la DREES, remonte à 2006 et fait état de 35 000 000 de consultations non programmées gérées chaque année par la médecine de ville.

 

La prise en charge des soins non programmés facilitée par le numérique

 

Leur prise en charge est désormais facilitée par la possibilité de les adresser via le numérique, grâce à une disposition d’exception au parcours de soins coordonné introduite par l’Avenant 6. Les patients qui n’ont pas de médecin traitant, ou dont le médecin n’est pas disponible dans un état compatible avec leur état de santé, peuvent ainsi bénéficier d’une téléconsultation remboursée avec un médecin qu’ils ne connaissent pas. A l’issue de cet acte, ils peuvent désigner un médecin traitant pour leur suivi au long cours.

 

Cette exception, qui encadre et sécurise la prise en charge des patients se situant hors du parcours de soins, offre une opportunité unique de les y réintégrer. Surtout, elle permet d’envisager une réponse partagée entre plusieurs professionnels de santé au sein d’un même territoire.

 

Les Communautés Professionnelles Territoriales de Santé, pierre angulaire des soins non programmés

 

Les CPTS sont au cœur de ce dispositif. Leur mission est en effet de faciliter l’accès aux soins des patients, à travers l’accès à un médecin traitant et la prise en charge des soins non programmés en ville. Pour ce faire, elles s’appuient sur les médecins du territoire, généralistes comme spécialistes, libéraux ou hospitaliers, et sur les autres professions de santé pouvant assurer une prise en charge rapide.

 

L’Assurance Maladie apporte aux CPTS une aide financière proportionnelle au bassin de population couvert par la CPTS, et à l’étendue des missions conduites.

 

L’enjeu devient alors l’organisation des disponibilité des médecins du territoire, pour apporter une réponse médicale simple au plus près des patients.

 

 

Articles associés