Téléconsultation d’anesthésie en chirurgie orthopédique programmée

Image de couverture de: Téléconsultation d’anesthésie en chirurgie orthopédique programmée

Faisabilité d’une téléconsultation d’anesthésie en chirurgie orthopédique programmée, un article du Dr Frédéric Le Saché et al.

Une collaboration entre l’équipe de la Clinique Drouot – Anesthésistes de Paris et la solution de téléconsultation Medaviz

Le Dr Frédéric Le Saché a publié dans la revue “Le praticien en anesthésie réanimation” un article relatif à une étude prospective observationnelle inédite, conduite entre les mois de mai et juillet 2020 auprès de 267 patients consécutifs de chirurgie orthopédique, afin d’évaluer les conditions de réalisation de la téléconsultation d’anesthésie. Son analyse permet notamment d’évaluer la qualité de la consultation et la satisfaction des patients. Elle révèle in fine que 90 % d’entre eux ont été opérés sans consultation présentielle, 97 % sont satisfaits de leur rendez-vous et 46 % des plus de 65 ans ont été assistés d’un proche. 

Un acte désormais ancré dans la pratique médicale 

La pandémie Covid-19 a accéléré les usages de la téléconsultation, encouragée depuis la loi HPST de 2009 et entrée dans le droit commun avec l’avenant 6 à la convention médicale du 15 septembre 2018. Des 60 000 actes recensés entre les mois de septembre 2018 et 2019, aux 20 millions pris en charge par l’Assurance Maladie en 2020, la téléconsultation a connu une croissance sans précédent, en répondant aux besoins des professionnels de santé et des patients pendant les périodes de confinement. 

C’est la raison pour laquelle, l’équipe Medaviz a publié au début de l’année 2021, une étude relative aux 400 000 actes de téléconsultation réalisés en 2020 via notre solution sécurisée. Cette analyse dévoile que les médecins anesthésistes représentent 8,5 % des utilisateurs. Ils prennent ainsi la seconde position après les médecins généralistes, largement majoritaires avec 58 % d’inscrits. Plusieurs médecins anesthésistes ont par ailleurs témoigné de l’utilité de la téléconsultation lors des actes pré-anesthésiques, tels que le Dr Sébastien Bloc et le Dr Frédéric Le Saché

Cette adéquation entre les outils digitaux et cette spécialité est depuis confortée par divers articles, dont celui signé par le Dr Frédéric Le Saché et al.

Caractéristiques de l’analyse

Afin de pouvoir entériner l’éventuel recours à la télémédecine lors des consultations pré-anesthésiques, le premier objectif était d’évaluer le taux de patients éligibles à cette pratique. 

Approuvé par le Comité éthique de la SFAR (Société Française d’Anesthésie et de Réanimation), l’article relate la proposition en première intention, d’une consultation à distance ou en présentiel aux patients dont le parcours prévoyait une chirurgie orthopédique programmée. Les modalités de la téléconsultation étaient systématiquement explicitées aux patients, qui pouvaient librement refuser l’acte à distance et donc bénéficier d’une consultation physique, en cas de difficulté technique par exemple.

La solution de téléconsultation Medaviz a été utilisée pour l’ensemble des patients, permettant ainsi de garantir l’homogénéité des parcours et des résultats. Le protocole déployé permettait l’information des patients, de convenir d’un rendez-vous type de 20 mn en moyenne et assurait la transmission sécurisée des documents usuels : feuille d’information sur l’anesthésie de la SFAR, consentement à l’anesthésie, feuille de synthèse de la consultation d’anesthésie. La satisfaction des patients suite à l’acte de téléconsultation était quant à elle évaluée via l’échelle de Likert en 5 points ( 1 : très satisfait ; 2 : satisfait ; 3 : ni satisfait ni insatisfait ; 4 : peu satisfait ; 5 : pas du tout satisfait).

Téléconsultation d’anesthésie : une faisabilité confirmée 

L’article des Dr Frédéric Le Saché et al. démontre, pour cet échantillon de 267 patients, la pertinence de la téléconsultation d’anesthésie. 

En effet : “90 % ont pu être vus en téléconsultation dans un environnement adapté, avec un niveau élevé de satisfaction (97 %) et d’intérêt (93 %) pour les patients. Le report de la chirurgie n’est intervenu que pour moins de 1 % des patients vus en TéléCs, ce qui souligne sa pertinence et sa fiabilité.” Le contexte sanitaire a certainement incité les patients à opter pour la téléconsultation, une solution de suivi plébiscitée dans le cadre de l’application des gestes barrières et pérennisée depuis, pour limiter les déplacements inutiles des patients et faciliter leur ponctualité. 

Élément essentiel de cette appropriation du numérique, l’ergonomie de la solution Medaviz est notifiée dans l’étude : “Enfin, la simplicité d’utilisation de l’interface informatique a contribué au succès de la réalisation : système de convocation automatique du patient, disponibilité d’une assistante en cas de difficulté, utilisation sur smartphone, tablette, ordinateur.” dont la conclusion affirme :”Au sein de notre spécialité, le déploiement de la TéléCs semble être une évolution inéluctable.”

La SFAR a d’ailleurs développé au travers du Comité optimisation des parcours patients, des outils d’appropriation de la téléconsultation pour les anesthésistes-réanimateurs . 

Retrouvez l’intégralité de l’article sur : https://bit.ly/3DSdfKs