Soigner en hiver

Image de couverture de: Soigner en hiver

En pleine pandémie Covid-19, les virus hivernaux inquiètent les autorités sanitaires. Elles craignent une augmentation record des consultations dans les cabinets médicaux. La téléconsultation offre une alternative pour éviter les déplacements et les contaminations en salle d’attente.

Un travail de prévention nécessaire

Les virus hivernaux sont essentiellement responsables de pathologies respiratoires et rhinopharyngées (rhume, rhinopharyngite, grippe saisonnière, bronchites et bronchiolite) et digestives (gastro-entérites). Ils représentent une menace sérieuse chez les enfants et les personnes âgées ou fragiles souffrant notamment de maladies cardiaques, pulmonaires ou immunitaires.

Prévenir leur transmission et celle de la covid-19, passe par une information sur les gestes barrières à adopter au quotidien. Le port du masque, la désinfection des mains, l’aération des espaces et les réunions en petit comité sont à recommander.

Une baisse significative de l’épidémie grippale par rapport à l’an dernier

Selon les premiers chiffres du bilan épidémiologique de la saison 2019-2020 publié le 13 octobre par Santé Publique France, les consultations pour syndrome grippal ont été d’environ 1,25 million (contre 1,8 million en 2018-2019) témoignant d’une épidémie de faible intensité. Le taux d’incidence au pic était de 314 pour 100 000 habitants, très en dessous des valeurs observées les années précédentes, qui étaient de 599 pour 100 000 habitants en 2018-2019 et 459 pour 100 000 habitants en 2017-2018. La mortalité a quasiment été divisée par deux, la grippe ayant causé 3 680 décès, tous âges confondus. 

Bien sûr il est très probable que les gestes barrières, la fermeture des écoles et le premier confinement de la population soient à l’origine de cette diminution inédite. L’interférence virale, c’est-à-dire la prédominance du virus ayant le potentiel de croissance le plus important dans l’épidémie, à savoir le SARS-COV-2 pourrait aussi expliquer ces résultats.

La place de la téléconsultation pour éviter la propagation des virus hivernaux

Face à la recrudescence de la pandémie Covid-19 et des virus hivernaux, la prise en charge à distance est essentielle pour éviter les déplacements des patients. Elle s’avère particulièrement utile pour les plus fragiles en limitant leurs contacts pendant le transport et avec les personnes en salle d’attente.

En proposant une téléconsultation en substitution au présentiel, vous pouvez assurer le suivi de vos patients et éviter les ruptures de prise en charge, diagnostiquer une infection hivernale ou une infection au COVID-19 via votre interrogatoire, la mesure de certaines constantes comme la température corporelle et la prescription des examens complémentaires éventuels. Les secrétariats médicaux ont un rôle important d’information du patient sur cette alternative. Ils  permettent d’éviter les annulations de rendez-vous, les retards de diagnostic et de prise en charge. 

Les actes de télémédecine et les activités de télésoins sont d’ailleurs encouragés par les autorités sanitaires pour lutter contre la propagation du virus et la surcharge des hôpitaux.

Source : Santé Publique France, “Bulletin épidémiologique grippe. Bilan de la surveillance, saison 2019-2020”, publié le 12 Octobre 2020 et disponible sur : https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/grippe/documents/bulletin-national/bulletin-epidemiologique-grippe.-bilan-de-la-surveillance-saison-2019-2020

Pour rester informé(e) : Sante Publique France, ” Grippe : Bulletin hebdomadaire” : https://www.santepubliquefrance.fr/ 

Medaviz vous accompagne

  1. Créez votre compte Medaviz gratuitement
  2. Bénéficiez d’une formation par notre équipe
  3. Intégrez la téléconsultation dans votre quotidien