Que pensent les médecins de la téléconsultation ?

La téléconsultation est une nouvelle pratique remboursée depuis quelques mois par l’Assurance Maladie et qui soulève encore de nombreuses interrogations de la part des patients et des professionnels. En plus des possibilités d’économie pour le système de santé, la téléconsultation au quotidien permet aussi de gagner du temps et d’améliorer le suivi des patients les plus isolés. Mais alors qu’en pensent les premiers concernés, les médecins ? Medaviz vous révèle les derniers résultats des enquêtes d’opinion.

 

73 % des médecins pensent que la télémédecine fera partie de leur quotidien professionnel en 2030 (1)

 

La télémédecine, et en particulier les téléconsultations en visioconférence, est considérée comme une technologie d’avenir pour une grande majorité des praticiens. Medaviz vous facilite son accès en vous permettant de gérer vos rendez-vous, vos consultations et tous les échanges que vous pouvez avoir avec vos patients de façon sécurisée et confidentielle.

 

Presque un médecin sur deux, soit 45 %, pensent que les innovations technologiques permettront d’avoir davantage de temps pour le patient et pour la formation (1)

 

Ce gain de temps est déjà une réalité avec la téléconsultation, et répond à une demande de la plupart des professionnels de santé. En effet, 46 % des médecins généralistes déclarent avoir de la peine à consacrer autant de temps qu’ils le souhaitent à leurs patients. Jusqu’à 76% d’entre eux déplorent les sur-sollicitations régulières sous la forme d’appels, de mails ou de SMS. (2)

 

La téléconsultation facilite la gestion administrative

 

Une consultation présentielle en cabinet dure en moyenne 18 minutes pour les médecins généralistes et 22 minutes pour les médecins spécialistes (2). L’ensemble des professionnels s’accordent sur le fait que ses consultations devraient durer plus longtemps. Les principales contraintes évoquées sont la gestion administrative et le nombre croissant de demande de consultations. Grâce à une téléconsultation à distance, les démarches sont facilitées. Comme la carte Vitale ne peut être lue à distance lors de la téléconsultation, il vous suffit de facturer votre patient en mode Sesame dégradé. Côté paiement, le patient renseigne son IBAN sur Medaviz quand il s’est inscrit et il est prélevé lors de la cotation de l’acte. Vos transactions sont donc contrôlées et sécurisées.

 

Les médecins généralistes considèrent qu’ils pourraient dédier jusqu’à environ 20 % de leur temps hebdomadaire à la téléconsultation (2)

C’est en tout cas ce que révèle ce sondage avec une répartition en 2/3 (soit environ 7h) a la place de consultations existantes et 1/3 (près de 3h30) en plus des heures consacrées actuellement à la pratique médicale. Ce temps supplémentaire permet de remplir des créneaux horaires actuellement non utilisés tout en répondant à la problématique de la sur-sollicitation. Pour 70 % des médecins, la téléconsultation aide à mieux gérer le nombre de demandes de consultation et plus d’un sur deux (59 %) pense qu’elle contribue à améliorer la prise en charge et le suivi des patients chroniques.

 

  1. Etude de la MACSF, élaborée à partir d’un questionnaire adressé en mai 2018 à 8 000 médecins sociétaires, de toutes spécialités et statut (hospitalier, salarié, libéral, interne).
  2. Sondage Ipsos Santé, avril 2018, auprès de 157 médecins généralistes et spécialistes répartis sur l’ensemble du territoire français.

 

Dr C.Lewandowski

 

téléconsultation avec Medaviz

Articles associés