ORL : 3 cas où proposer la téléconsultation à vos patients

L’Assurance Maladie propose un remboursement de la téléconsultation par visioconférence à partir du 15 septembre. Proposer des consultations à distance permet non seulement d’améliorer le suivi de vos patients, mais aussi de gagner du temps. Toutes les spécialités médicales, y compris l’ORL, peuvent bénéficier de cette nouvelle technologie via la plateforme sécurisée de Medaviz  en plusieurs étapes.

Pour vous aider à intégrer la téléconsultation dans votre quotidien, Medaviz vous propose 3 cas cliniques ORL pour lesquels une consultation à distance permet d’assurer non seulement le diagnostic, mais aussi la prescription nécessaire.

 

  1. La rhinite allergique

 

Laura, âgée de 18 ans, vous sollicite pour une téléconsultation par visioconférence suite à des éternuements à répétition, avec le nez rouge, et une irritation des yeux depuis quelques jours. Nous sommes au mois de mai, et elle a remarqué ce problème surtout quand elle va au lycée.

Devant le tableau clinique et le contexte, vous suspectez une rhinite allergique. Grâce à la plateforme sécurisée de Medaviz, vous lui transmettez directement une ordonnance pour un antihistaminique et un vaporisateur nasal. Vous lui proposez ensuite de vous recontacter si les symptômes persistent.

Grâce à l’absence de carte vitale dématérialisée et la facturation en mode Sesam sans vitale sur votre logiciel habituel, votre patiente paiera comme pour une consultation habituelle au cabinet et sera remboursée en suivant.

 

  1. L’otite moyenne aiguë

 

ORL

Madame X, âgée de 35 ans, vous contacte pour des douleurs à l’oreille gauche depuis quelques jours. Elle n’a pas de fièvre, mais une sensation de pulsation et d’oreille bouchée avec des bourdonnements et une petite baisse de l’audition de ce côté-là. Actuellement en déplacement pour son travail pendant quelques jours, elle ne peut pas se rendre à votre cabinet. Vous lui proposez alors une téléconsultation.

Grâce à votre entretien, vous pouvez faire le diagnostic d’otite moyenne aiguë probablement d’origine virale. Après lui avoir expliqué l’intérêt du lavage des fosses nasales et d’un traitement antalgique, vous lui proposez de surveiller sa fièvre et de vous reconsulter si les symptômes s’aggravent.

Elle se sent rassurée en fin d’entretien, et commence son traitement sans tarder.

 

  1. L’angine virale

 

Monsieur Y, âgé de 43 ans, vous contacte pour une douleur de la gorge depuis quelques jours. Il n’a pas de fièvre, mais de nature anxieuse, il vous demande une consultation. Comme il est très fatigué et qu’il habite loin de votre cabinet, vous préférez lui proposer une téléconsultation.

Grâce à la visioconférence, il vous montre l’intérieur de sa gorge et vous faites rapidement le diagnostic d’angine érythémateuse. Comme il ne présente aucun symptôme de complication ou d’infection bactérienne, vous lui prescrivez directement via la plateforme, une ordonnance pour un antalgique et un arrêt de travail pour quelques jours.

Dr C. Lewandowski

téléconsultation avec Medaviz

Articles associés