La téléconsultation pour les kinésithérapeutes

Image de couverture de: La téléconsultation pour les kinésithérapeutes

La crise sanitaire de la covid-19 a permis à de nombreux professionnels de santé de développer la téléconsultation – ou télésoin lorsque l’acte est réalisé par un auxiliaire médical – notamment les masseurs-kinésithérapeutes. Pour la Fédération Française des Masseurs-Kinésithérapeutes Rééducateurs (FFMKR), cette avancée “prévient le risque de séquelles fonctionnelles pour bon nombre de patients, tout en permettant d’assurer la continuité des soins”.

Même si le recours à l’examen physique est essentiel pour ces professionnels de santé, le télésoin offre une pratique différente. Il peut éventuellement être réalisé avec un aidant et permet dans certains cas, d’impliquer le patient de manière plus active. Téléconsulter avec ses patients tend à se généraliser chez tous les professionnels de santé.

Téléconsulter pour quels actes ?

Si un bilan initial est difficilement envisagé en télésoin, il permet toutefois de poursuivre une rééducation initiée en présentiel au cabinet. Le masseur-kinésithérapeute conserve ainsi son rôle en suivant régulièrement l’évolution de l’état de santé de ses patients, soit avec la prescription d’exercices à domicile, soit pour préserver un patient fragile ou assurer la régularité de la prise en charge.

L’Assurance Maladie précise à ce sujet que les bilans initiaux et les renouvellements de bilan ne peuvent pas être réalisés en téléconsultation, sauf si : « un bilan présentiel a été effectué avant la sortie d’hospitalisation avec la transmission du plan de soin et des renouvellements de bilan ».

Pour autant, les actes disponibles en télésoin sont nombreux, qu’il s’agisse de la rééducation de l’hémiplégie et de la paraplégie, de certaines affections neurologiques stables ou évolutives, de maladies respiratoires, de la zone maxillo-faciale en dehors de la paralysie faciale, de l’artériopathie ou de l’insuffisance veineuse des membres inférieurs.

En pratique comment se passe le télésoin ?

Si la prescription reste bien sûr médicale, la pertinence du recours au suivi en télémédecine est déterminée par le masseur-kinésithérapeute en respectant les actes ouverts en télésoin. Comme pour tout autre professionnel de santé, il est recommandé d’utiliser une solution de téléconsultation protégeant la confidentialité, la traçabilité et la sécurité des échanges avec les patients. 

En pratique, cela signifie que le masseur-kinésithérapeute et le patient doivent être équipés d’une caméra et d’un micro permettant une visibilité et une intelligibilité suffisantes. Pour les mineurs, la présence d’un des parents majeurs ou d’un majeur autorisé est nécessaire, alors que pour les personnes en perte d’autonomie, la présence d’un aidant est requise.

Comment facturer l’acte de télésoin ?

L’arrêté du 16 avril 2020 paru au journal Officiel du 18 avril 2020 permet au masseur-kinésithérapeute de facturer le télésoin avec les mêmes cotations que pour les actes réalisés en présentiel.

Concrètement, cela signifie que si le patient est déjà connu, le professionnel dispose des données administratives nécessaires à la facturation dans son logiciel. Il sélectionne l’exonération de type “soins particuliers exonérés” pour chaque acte, afin de permettre la prise en charge à 100 % par l’Assurance Maladie obligatoire.

La FSE est transmise en mode dégradé, il n’est donc pas nécessaire d’envoyer une feuille de soins papier. En parallèle, il faut transmettre la prescription via SCOR. En dehors du tiers-payant, la rémunération peut se faire par un paiement en ligne, un virement instantané ou par un chèque.

Sources :

  1. https://www.ffmkr.org/
  2. « Covid-19 : mise en place du télésoin pour les masseurs-kinésithérapeutes » sur Ameli.fr, disponible sur : https://www.ameli.fr/sites/default/files/Documents/678112/document/fiche-covid19-mk-telesoin.pdf

Medaviz vous accompagne

  1. Créez votre compte Medaviz gratuitement
  2. Bénéficiez d’une formation par notre équipe
  3. Intégrez la téléconsultation dans votre quotidien