[TRIBUNE] Et si, finalement, les données de santé étaient un bien public ?

L’innovation appliquée à la santé a le vent en poupe. Le marché de l’e-santé pèsera 4 milliards d’euros en France d’ici 2020 selon le bureau d’études Xerfi. Les Français sont intéressés par les différentes solutions connectées qui émergent en ce moment. Cependant dans toute innovation, des questionnements apparaissent. Il s’agit ici de la sécurité des données de santé avec notamment l’entrée en vigueur du Règlement européen sur la protection des données personnelles.

 

Sécurité des données de santé : le défi majeur des acteurs du secteur

 

Malgré la création de la certification Hébergeur de Données de Santé, l’avenir de la sécurité de ces données réside-t-elle dans le stockage de celles-ci dans des infrastructures publiques ? Peut-on considérer que ces données sont un bien public ?  Les réponses dans l’article de Guillaume Lesdos, cofondateur de Medaviz.

 

Retrouvez l’article complet sur le site des Echos

 

Écrit par Guillaume Lesdos

    Co-fondateur de Medaviz

     

    J'appelle un médecin

    Google + Linkedin Imprimer