CPTS : quel rôle pour le médecin ?

Image de couverture de: CPTS : quel rôle pour le médecin ?

La CPTS (Communauté Professionnelle Territoriale de Santé) permet aux professionnels de santé en ambulatoire de s’organiser entre eux sur un territoire à taille humaine, autour d’un projet de santé pour répondre à des problématiques communes. Cet échelon territorial local, essentiel dans la prise en charge globale d’une population, propose une réponse aux besoins de santé en orientant les patients dans les parcours de soins pertinents pour chacun.

Un dispositif différent des Maisons de santé

La CTPS associe des professionnels de santé de toutes spécialités, qu’ils soient du premier ou second recours, exerçant en maisons et centres de santé, cabinet de groupe ou individuel, voire en établissement médico-social, en particulier en EHPAD. Les professionnels des établissements hospitaliers publics ou privés peuvent aussi participer ou contractualiser avec les CPTS.

Contrairement aux Maisons de santé, ce dispositif hors-sol n’implique pas de regroupement géographique des professionnels dans un même lieu d’exercice. Le but est d’organiser leurs activités autour d’objectifs partagés pour optimiser la ressource médicale du territoire, dans l’intérêt du patient.

Faciliter l’accès au médecin traitant

Parmi les trois axes fixés par le cadre national, le premier concerne la facilité d’accès aux soins des patients et en particulier à leur médecin traitant. Le principe est de mettre en place un dispositif balisé, notamment pour les patients les plus fragiles ou prioritaires (en ALD, âgé de plus de 70 ans, en situation de précarité, CMU-C), qui ont besoin d’un médecin traitant pour leur suivi médical.

La CPTS, en lien notamment avec l’Assurance Maladie, permet par exemple de recenser les patients concernés pour déterminer le degré de priorité au regard de leurs besoins de santé. Les professionnels du territoire orientent chacun vers le suivi le plus adapté et aident ainsi le patient dans sa recherche. 

La télémédecine et en particulier la solution Medaviz, la seule à permettre un premier contact via un simple appel téléphonique (indispensable pour les personnes peu technophiles ou résidant en zone blanche), a une place centrale dans l’optimisation du lien médecin-patient.

L’amélioration de la prise en charge des soins non programmés en ville

En s’appuyant sur tous les médecins du territoire, généralistes comme spécialistes, libéraux comme hospitaliers, ainsi que les autres professionnels de santé, la CPTS doit permettre aux patients d’obtenir un rendez-vous le jour même ou dans les 24 heures en cas d’urgence non vitale. 

Chaque organisation territoriale peut définir ses modalités organisationnelles, qu’il s’agisse de plages horaires dédiées, d’orientation des demandes de soins non programmés ou d’accès simplifié à des examens complémentaires par exemple. La téléconsultation est parfaitement adaptée pour aider le patient à accéder aux soins sans délai. 

Lors de sa prise de rendez-vous par exemple, le patient peut ainsi obtenir un premier avis médical par téléphone ou en téléconsultation avec un praticien de garde de la CPTS. Cet échange permet de rassurer le patient, de poser un diagnostic, ou de l’orienter vers une consultation en présentiel, une pharmacie de garde, voire aux urgences si besoin. 

Sources : Constituer une communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS) : mode d’emploi. Publié le 29 décembre 2020 et disponible sur : https://www.ameli.fr/medecin/actualites/communautes-professionnelles-territoriales-de-sante-decryptage-de-laccord-signe

Medaviz vous accompagne

  1. Créez votre compte Medaviz gratuitement
  2. Bénéficiez d’une formation par notre équipe
  3. Intégrez la téléconsultation dans votre quotidien