Comment digitaliser mes pratiques RH ?

Le digital fait désormais partie intégrante de l’entreprise. Tous les départements et la grande majorité des métiers sont concernés par le digital qui va aider à transformer non seulement les processus mais également les fonctions managériales ainsi que le rapport du salarié à l’entreprise… Les ressources humaines sont souvent considérées comme la fonction chargée d’insuffler la culture de la digitalisation au sein de l’entreprise. Pourquoi et comment digitaliser ses pratiques RH ? Quels en sont les enjeux, les risques et les avantages ? 

 

Qu’est-ce que l’on digitalise dans la fonction RH ?

 

Le périmètre d’activité des RH est très étendu : recrutement, intégration, suivi, formation, et évaluation des collaborateurs font partie des processus gérés par les RH. Si la manière de réaliser un on-boarding, de mettre en œuvre un dispositif de formation ou encore de recruter, évolue fortement grâce aux technologies, ce sont aussi les professionnels RH qui doivent adapter leurs pratiques. Ainsi l’usage de nouveaux outils tels que le coffre-fort salarié, la signature électronique, la formation à l’aide des MOOCs (Massive Open Online Courses), les workflows automatiques, la Big Data, les réseaux sociaux d’entreprise ou encore les applications mobiles, se généralise.

 

Pour quelles raisons faut-il digitaliser les process RH ?

 

La première raison est liée à la complexité du droit du travail et aux obligations contractuelles qui en découlent : la gestion administrative de l’employé représentant la plus grande partie du quotidien de la fonction RH, la digitalisation de ces tâches s’est faite en premier.

Il faut ensuite prendre en compte les nouvelles attentes des collaborateurs. En effet, l’arrivée massive des “millennials” sur le marché du travail représente un nouveau défi. Leurs attentes vis-à-vis de leur employeur diffèrent des générations précédentes : travail collaboratif, mobilité, télétravail, horaires flexibles, recherche de sens, développement personnel pèsent de plus en plus dans leurs choix. Les réponses à toutes ces attentes se trouvent dans le digital et il s’agira de mettre en place de nouveaux process et outils pour y répondre.

 

Quels sont les risques de la digitalisation des RH ?

 

Tout l’enjeu réside dans la mise en place des nouveaux outils et process. La digitalisation ne doit pas se limiter à la mise en place de ces outils mais l’inclure dans une stratégie plus globale en incorporant une donnée essentielle : celle de l’expérience du collaborateur. Attention également au fonctionnement en silo, où chaque fonction va digitaliser ses process métiers de façon indépendante, sans prendre en compte l’expérience digitale collaborateur dans son ensemble. Ce genre d’écueils pourrait mener le projet à l’échec et décevoir les employés. C’est donc à la fonction RH qu’il appartient de se saisir de l’expérience collaborateur.

Le virage de la digitalisation doit passer par le département RH. Loin de se limiter à la numérisation des documents, ce sont toutes les fonctions qu’il gère qui peuvent être impactées. Et si la digitalisation est un process long et parfois difficile à intégrer au sein d’une entreprise, elle permettra un gain de temps sur les tâches à faible valeur ajoutée offrant donc la possibilité de se concentrer pleinement sur l’accompagnement de ses collaborateurs.