« Je ne peux pas intégrer la téléconsultation, je manque de temps ! »

 

« La téléconsultation va me faire perdre du temps », « je n’ai pas le temps de m’y mettre »… La gestion du temps est le premier frein mentionné par les médecins quand on parle téléconsultation. Et s’il s’agissait en réalité d’une opportunité vous permettant d’en gagner ?

Combien de temps dure une téléconsultation ?

Selon une enquête de BMH Open réalisée en 2016, la durée moyenne des consultations physiques est de 16 minutes.

D’après une étude menée par Medaviz sur un échantillon représentatif de 10 000 téléconsultations, la durée moyenne d’une téléconsultation est de 7 minutes.

Plusieurs raisons expliquent ce différentiel de 9 minutes :

    • Les cas traités en téléconsultation sont souvent plus simples et donc moins chronophages,
    • L’absence d’examen clinique consacre le temps médical à l’interrogatoire du patient et à son observation,
    • Le temps administratif est limité : impression de la feuille de soins, paiement par le patient, manipulation de la carte vitale… sont autant de tâches déléguées à l’outil. Le médecin n’a plus aucune action annexe à réaliser !

La téléconsultation permet-elle de réaliser un filtre dans le parcours de soins ?

 

L’offre de soins à distance permet de repenser le temps médical en cabinet. Proposer la téléconsultation à votre patientèle a plusieurs vertus, et notamment :

  • Vous pouvez réintégrer une part de soins non programmés dans votre pratique au quotidien. Par exemple, chaque jour vous proposez à vos patients de téléconsulter de 11 heures à midi sans rendez-vous.
  • Vous êtes moins dérangé par les interruptions téléphoniques en journée. Un créneau de téléconsultation est prévu dans votre agenda et votre patientèle le sait : ce temps dédié leur permet de vous joindre pour comprendre les résultats de leurs analyses médicales par exemple.
  • Vous pouvez transmettre en quelques clics à vos patients des documents de façon sécurisée. Finies les ordonnances épinglées sur un tableau à l’accueil de votre cabinet que vos patients passent prendre !

Pour gagner du temps dans la pratique de la téléconsultation, pensez à votre organisation

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise organisation pour la téléconsultation médicale. Néanmoins, pensez à garder la main sur les rendez-vous posés en téléconsultation !

Ne laissez pas les patients arbitrer de la pertinence d’une consultation à distance. En effet, certaines pathologies nécessitent un examen physique sans qu’ils sachent l’évaluer. De même, certains patients ne sont pas éligibles aux conditions de remboursement de l’avenant 6. Evitez qu’ils puissent se retrouver en téléconsultation !

 

Conclusion :

Si la téléconsultation médicale permet de gagner du temps dans votre pratique quotidienne, sa mise en place est l’occasion de repenser votre organisation et d’améliorer la prise en charge globale de vos patients.

Vous doutez encore ? Lancez-vous et faites-vous votre opinion !

 

téléconsultation avec Medaviz

 

 

Articles associés